Blog
Découvrez l’équation SkyField : migration SAP S/4HANA + innovation métier à partir de 6 mois

Découvrez l’équation SkyField : migration SAP S/4HANA + innovation métier à partir de 6 mois

La méthodologie SkyField permet aux organisations d’associer leur projet de migration vers l’ERP SAP S/4HANA avec une phase de transformation qui leur apportera de la valeur métier. Une alternative aux approches Greenfield et Brownfield.

Un projet de transformation IT majeur

Il est difficile aujourd’hui de justifier un projet de transformation IT majeur, comme le passage à l’ERP SAP S/4HANA, car aucun des deux scénarios envisageables n’est réellement apte à convaincre un COMEX :

Avec un projet de type Greenfield

l’entreprise repart d’une feuille banche et analyse le champ des possibles, ce qui permettra de tirer un maximum de bénéfices du nouvel ERP, au prix toutefois d’investissements importants en argent, mais aussi en temps.

Avec un projet de type Brownfield

la migration à l’identique de l’ERP SAP ECC demandera moins d’efforts, mais il ne sera possible d’activer que quelques quick wins, les avantages métiers plus décisifs étant reportés à une autre phase du projet.

Aucune des deux solutions n’est donc totalement satisfaisante. L’une est trop coûteuse et trop longue, alors que l’autre n’apporte pas suffisamment de bénéfices métiers, et donc de ROI.

L’idéal consisterait à proposer une approche qui permettrait de positionner le curseur entre Brownfield et Greenfield, bref entre réutilisation et recréation, afin de proposer de la valeur métier là ou cela est nécessaire, sans pour autant se lancer dans un projet long et coûteux. Cette approche se concrétise au travers de la méthodologie SkyField d’Augusta Reeves.

Ne refaire que ce qui va apporter de la valeur

Afin de raccourcir la durée du projet, la méthodologie SkyField comme pour un projet de type Greenfield s’appuiera sur les données structurantes, mais ne permettra donc pas d’accéder à l’historique des informations.

En contrepartie, une revue exhaustive des processus est menée. Elle permettra à l’entreprise de prioriser ses développements. Un petit nombre de sujets stratégiques identifiés lors des ateliers de conception fera l’objet d’un développement spécifique, le reste étant reproduit à l’identique de ce qui était proposé au sein du système SAP ECC (ce qui limitera par la même occasion les besoins en accompagnement au changement).

Cette méthode permet aux entreprises de focaliser leurs ressources sur les développements qui leur apporteront le plus de bénéfices métiers (comme dans un projet de type Greenfield), tout en reproduisant à l’identique les processus qui donnaient satisfaction dans l’ancien système ECC (comme dans un projet de type Brownfield). L’approche SkyField permet ainsi de mener une conversion abordable et rapide, tout en apportant de la valeur métier à l’entreprise.

Notez que les projets de type SkyfField

n’intéresseront pas uniquement les organisations souhaitant moderniser leur ERP. Ils s’adapteront à de nombreux autres cas d’usage. Par exemple, lors d’une opération de scission, la nouvelle entité voudra probablement disposer d’un ERP proche de celui de sa maison mère, mais sans les données de cette dernière et avec la possibilité d’adapter quelques processus à la nouvelle situation. SkyField est parfaitement adapté à ce type d’opération.

Répondre aux besoins de transformation des entreprises

Un projet de type Greenfield est long. Quant aux projets de type Brownfield, ce n’est qu’après la conversion que l’entreprise pourra se pencher sur l’intégration de nouvelles fonctionnalités et sur la refonte des processus. Dans les deux cas, le cycle de transformation est long. Trop long.

Chez Augusta Reeves, nous pensons que le monde change trop rapidement pour que le cycle de transformation des entreprises puisse dépasser l’année. Un projet de type Skyfield permet de répondre à cette contrainte. L’entreprise sait d’où elle part : les bases de son ancien système SAP. Et elle sait sur quoi elle doit se concentrer : la refonte de quelques processus clés (en général moins d’une quinzaine) pour lesquels des gains rapides peuvent être espérés. Le tout se concrétise en un seul projet s’inscrivant dans cette limite de 12 mois.

Migrer vers une solution pérenne et innover, le tout en moins d’un an : voilà le promesse de l’approche SkyField !

Enter your keyword