Blog
Comment gérer une production répétitive dans un environnement à forte traçabilité ?

Comment gérer une production répétitive dans un environnement à forte traçabilité ?

La production en flux continu peut poser des problèmes combinés de charge de travail administrative et de traçabilité, notamment sur des ordres de fabrication se traduisant par une production étalée sur de longues périodes. Un ERP expert du manufacturing, comme SAP S/4HANA, va grandement favoriser la traçabilité des différents lots et lots d'en-cours tout en minimisant l’effort transactionnel. Dans de nombreux secteurs, les commandes traitées par les industriels sont tellement massives qu’elles se traduisent par une production et une livraison du client en flux continu, ou des campagnes sur de longues périodes. Il n’est pas rare ainsi qu’un ordre de fabrication s’étale sur plusieurs mois, ce qui n’est pas sans poser des problèmes concernant la traçabilité des différents lots de production livrés au client.

C’est ce cas auquel est confronté l’industriel suisse PRECI-DIP

PRECI-DIP a souhaité profiter de son passage à l’ERP SAP S/4HANA pour y intégrer la gestion de ses lots et lots d’en-cours de production. L’industriel doit régulièrement traiter des ordres de fabrication dont la mise en œuvre s’étale sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois. Chaque jour, quelques centaines de pièces vont être sorties des bacs de décolleteuses pour suivre un processus un processus aval de durée et de complexité variable. Ces pièces sont ainsi contrôlées, polies, emballées, etc. À la fin du traitement de l’OF, un état détaillé des opérations réalisées permet de tracer chaque pièce livrée jusqu’au bac de décolletage et à la matière dont elle est issue.

Savoir créer des séquences de travail répétables

Ce mode de production en flux continu est bien adapté aux produits fabriqués en grand nombre d’exemplaires, mais sait aussi s’adapter à ceux dont la séquence de production doit être la plus courte et la plus fluide possible.

Le fabricant doit mettre en place un système de production capable de charger et transformer les matières premières en continu, en découpant les différentes opérations en autant de séquences de travail répétables, mais aussi égales en temps, afin que les équipes puissent suivre la cadence, sans que des goulots d’étranglement se créent sur la chaîne de production. Le tout en assurant la traçabilité des opérations et les divers contrôles qualité prévus tout au long de la chaîne.

Il devra également penser à la question du partage des lignes de production entre les grandes et petites séries, les lots génériques ou spécifiques. Des logiques de type lean manufacturing peuvent aider à trouver le bon équilibre entre ces deux types d’ordres de fabrication.

Savoir s’appuyer sur des technologies adaptées

Les opérations permettant de garantir la traçabilité de la production sont souvent devenir trop lourdes si elles sont assurées manuellement et découragent l’investissement dans une meilleure trançabilité. L’emploi de techniques avancées de gestion de la production et de traçabilité est alors nécessaire : connexion du parc de machines, étiquetage des lots, emploi de scanners ou de puces RFID… La mise en place d’un MES (Manufacturing Execution System) est recommandée quand variété des processus et volumes de production augmentent. La collecte des données et la maîtrise de la répartition de la charge y sont optimisés, avant de les faire remonter au SI central de l’entreprise.

Le bon endroit où faire remonter ces données consolidées, c’est l’ERP. Dans l’industrie manufacturière, les ERP SAP font référence par l’implémentation des techniques et meilleurs pratiques enseignées, ce qui explique d’ailleurs pourquoi ils sont aussi populaires chez les industriels. Il est possible d’y gérer des ordres de fabrication complexes, lesquels vont intégrer la nomenclature nécessaire, puis la gamme de travail, prenant en charge l’aspect multi opération.

SAP S4/HANA permet de déclarer des lots partiels pour chaque opération, de suivre, combiner et découper chaque bac d’en-cours de production. Il est ainsi possible de suivre une production de longue durée, à grands volumes avec un nombre limité d’ordres de production. La traçabilité reste parfaite.

Combiner les forces de SAP S4/HANA, reconnu pour ses excellentes capacités en gestion de la production, à des technologies permettant d’automatiser au maximum les lignes de production et les remontées d’information de terrain (avec comme chef d’orchestre local un MES), relèvera le défi de la gestion d’une production répétitive optimale dans un environnement demandant une forte traçabilité.

Enter your keyword